Et si « Gagner sa vie » n’était pas un moteur suffisant ?

La vie n’est pas à gagner, elle est d’abord à vivre !

J’ai vu trop de talents gâchés, de vocations ratées, de parcours de vie erratiques, d’entrepreneurs et de cadres épuisés, d’échecs inexpliqués…

J’ai vu des jeunes en errance, des personnalités « atypiques » hypersensibles et plus créatives que la moyenne broyés par le monde du travail.

J’ai vu des esprits pionniers et créatifs qui avaient du mal à se connecter à leurs talents et à accepter leur intuition et une envie irrésistible de se réaliser professionnellement dans la société d’aujourd’hui.

Et si ce n’était pas EUX le problème ?

Vous vous posez de multiples questions sur votre avenir professionnel. Vous êtes en transition; vous portez un projet mais tout le monde vous en dissuade; vous terminez vos études sans enthousiasme pour le métier prévu …Vous avez fait des choix de vie qui sont dépassés ou… on les a fait pour vous et vous n’en voulez plus.

Vous ne vous sentez plus motivé (e) par votre travail, vous ne lui trouvez plus de sens et pourtant… vous n’êtes pas un procrastinateur (se),  glandeur (se) patenté (e) !

Et si nous étions seulement les héritiers d’une culture matérialiste, rationaliste, hiérarchique, d’une norme dominante, d’un mode de pensée binaire et réactif qui réduit l’individu à sa capacité à « produire toujours plus » et réprime : sa créativité, sa spontanéité, sa sensibilité, ses émotions, la globalité de son être et son affectivité par dessus tout.

Et si vous tendiez la main à votre rêve et à vos talents ?

Les découvertes récentes sur le cerveau montrent que l’humain a toutes les capacités à développer son potentiel et ce, jusqu’au dernier jour de sa vie puisque son cerveau est perméable et en constante évolution. La difficulté, c’est de savoir nous reconnecter à nos ressources.. il y a de multiples voies pour y arriver.

Je crois sincèrement que le travail peut être gratifiant. Le « travail »quand il n’est pas « tripalium » (instrument de souffrance en latin !) mais « opus » (oeuvre) est un mode d’expression de notre potentiel, c’est une extension de ce que nous sommes en tant qu’être vivant. Et alors vient l’énergie de se réaliser et l’argent.

Où, comment et avec qui voulez-vous vivre votre vie ? Pour quoi  y faire ? Explorons ensemble.